In today's rapidly evolving manufacturing landscape, manufacturing intelligence stands as the cornerstone of operational excellence. Where manufacturers have historically managed their operations on mere instinct and experience, today, businesses leverage robust data to guide their decision making and optimize performance.

In this post, we'll explore the importance of manufacturing intelligence: its core components, unparalleled benefits, and the role of Industry 4.0 technologies and artificial intelligence in reshaping the manufacturing industry.

Furthermore, we'll delve into real-world applications, showcasing how leading companies are leveraging real-time data to stay ahead of the curve. Let’s dive in.

Qu'est-ce que l'intelligence industrielle ?

L'intelligence industrielle (MI) désigne l'intégration complète de logiciels, d'outils et de techniques utilisés pour collecter, analyser et présenter les données relatives aux opérations d'un fabricant. Cette approche systématique permet aux entreprises de convertir les données brutes en informations exploitables, optimisant ainsi la productivité, la qualité et l'efficacité opérationnelle globale. Essentiellement, l'IM fournit une lentille numérique qui permet de voir, d'analyser et d'affiner chaque facette du processus de production.

Historiquement, l'industrie manufacturière a toujours été guidée par les données, bien qu'initialement sous des formes plus rudimentaires. Il s'agissait de carnets de bord manuels et d'examens périodiques, qui ont lentement évolué vers la collecte de données informatisée à la fin du 20e siècle.

Toutefois, c'est l'avènement de l'industrie 4.0 qui a véritablement transformé le paysage de la fabrication moderne. L'industrie 4.0 a mis l'accent sur l'importance de l'interconnectivité, de l'automatisation, de Apprentissage machine, et de données de production en temps réel. À mesure que cette révolution prenait de l'ampleur, le concept d'intelligence manufacturière s'y est mêlé, soulignant la nécessité de disposer d'outils d'analyse de données sophistiqués pour naviguer dans la complexité des environnements manufacturiers modernes. Aujourd'hui, l'intelligence industrielle n'est plus un luxe, mais une nécessité pour les fabricants qui aspirent à prospérer dans un paysage mondial numérisé et concurrentiel.

Composantes essentielles de l'intelligence industrielle

Les avantages de la Manufacturing Intelligence (MI) résident dans son approche à multiples facettes, qui s'appuie sur une variété d'outils et de techniques pour favoriser la prise de décisions éclairées dans l'atelier. Examinons de plus près chacun de ces éléments fondamentaux :

1. Collecte des données : Il s'agit de l'étape fondamentale, au cours de laquelle des informations sont recueillies à partir de divers points de contact dans l'environnement de fabrication. La précision, la fréquence et l'exhaustivité de ces données influencent directement les étapes suivantes de l'IM. Selon le stade de maturité numérique dans lequel se trouve une entreprise, la collecte de données peut prendre de nombreuses formes :

  • IoT Les capteurs : En tant qu'outils essentiels du paradigme de l'industrie 4.0, divers capteurs sont souvent placés stratégiquement dans l'atelier de fabrication. Ils capturent en permanence des mesures spécifiques et pertinentes, allant des performances des machines et des conditions ambiantes à la qualité des matériaux. Industrial IoT a révolutionné la façon dont nous comprenons et interagissons avec les différents éléments du processus de production.

  • Automates programmables (PLC) : Il s'agit d'ordinateurs spécialisés, principalement conçus pour contrôler les processus industriels. Bien que leur rôle principal soit l'automatisation, les automates programmables constituent des sources de données inestimables, car ils fournissent des informations sur le fonctionnement des machines, les états d'erreur, etc.

  • Autres sources : La portée de la collecte de données s'étend au-delà des machines. Les entrées manuelles des opérateurs, les intégrations avec les systèmes de planification des ressources de l'entreprise (ERP) et les registres de contrôle de la qualité brossent un tableau complet de l'environnement de fabrication.

2. Traitement des données : Lorsque vous disposez d'un trésor de données, le défi suivant consiste à les déchiffrer. Le traitement des données consiste à nettoyer, organiser et analyser ce vaste ensemble de données.

Des algorithmes sophistiqués, associés à des plateformes d'analyse robustes, permettent de transformer et de formater les données de manière à ce qu'elles puissent être facilement analysées par les superviseurs et les directeurs d'usine.

3. Visualisation des données : Une fois traitées, les données données de production et les informations doivent être partagées avec le personnel concerné dans l'atelier. La visualisation des données traduit les données traitées dans des formats visuels, tels que des graphiques, des diagrammes et des tableaux de bord. Cela permet de simplifier des ensembles de données complexes et de les rendre plus accessibles aux personnes de l'ensemble de l'organisation.

La visualisation des données prend souvent la forme de rapports, mettant en évidence des mesures spécifiques, des tendances et des évaluations de performance pour le personnel concerné.

En outre, les fabricants peuvent créer des tableaux de bord numériques pour afficher des mesures de haut niveau telles que la progression vers l'objectif, les taux de défaut, la disponibilité des machines, etc. Cela permet d'avoir une visibilité en temps réel sur les performances de l'atelier et de responsabiliser les opérateurs et les services.

https://tulip.widen.net/content/pehli2i7yi

4. L'analyse prédictive : Si la compréhension de l'état actuel de la production est essentielle pour savoir ce qui se passe ici et maintenant, l'analyse prédictive exploite les données historiques ainsi que les données en temps réel pour anticiper les résultats futurs.

Par exemple, les superviseurs sont en mesure de surveiller de manière proactive les performances de l'équipement afin d'identifier les schémas d'usure et les aberrations fonctionnelles et de faciliter la maintenance et l'intervention en temps voulu. Cette maintenance préventive permet de garantir la santé des machines et d'éliminer les temps d'arrêt coûteux.

L'impact de l'intelligence artificielle sur l'intelligence industrielle

Ces dernières années, l'intelligence artificielle a commencé à ouvrir une nouvelle ère pour le secteur manufacturier. Dans le cadre plus large de l'intelligence industrielle, l'IA offre aux entreprises la possibilité d'amplifier leurs capacités à exploiter les données et à les transformer en informations exploitables.

Les deux domaines clés que nous avons vu les fabricants adopter sont Apprentissage machine et, plus récemment, le traitement du langage naturel, alimenté par l'IA générative.

Apprentissage machine (ML) dans le domaine de la maintenance prédictive et du contrôle de la qualité :

Maintenance prédictive : Apprentissage machine Les algorithmes peuvent analyser de grandes quantités de données opérationnelles de machines pour détecter des schémas qui ne seraient pas visibles à l'œil nu. En comprenant ces schémas, les modèles de ML peuvent prédire quand une machine est susceptible de tomber en panne ou de nécessiter une maintenance. Cela signifie que les fabricants peuvent passer de modèles de maintenance réactifs (réparer les choses lorsqu'elles tombent en panne) à des modèles proactifs, garantissant un temps d'arrêt minimal et maximisant la durée de vie de la machine.

Contrôle de la qualité : Dans le domaine de l'assurance qualité, les modèles Apprentissage machine peuvent être formés pour reconnaître les défauts ou les variations dans les produits. En analysant en permanence les images ou les données des lignes de production, ces modèles peuvent instantanément identifier et signaler les écarts, garantissant ainsi que seuls les produits répondant aux normes établies avancent dans la chaîne de production. Cela permet non seulement d'améliorer la qualité des produits, mais aussi de réduire les pertes et les rappels.

Traitement du langage naturel (NLP) dans l'analyse des données :

Interprétation de données de production: le NLP permet aux systèmes de "comprendre" et d'"interpréter" le langage humain. Dans une installation de fabrication, cela signifie que les opérateurs peuvent saisir des données ou des requêtes en langage naturel, ce qui facilite l'interaction avec des systèmes complexes sans nécessiter de formation spécialisée. Par exemple, un superviseur peut demander à un système "Montrez-moi les tendances de production de la machine 5 en septembre" et recevoir un rapport compréhensible.

Analyser données de production: Au-delà de la simple interprétation, le NLP peut être utilisé pour analyser des données textuelles provenant de diverses sources, telles que des journaux d'opérateurs, des formulaires de retour d'information ou des messages d'erreur de machines. Ces données textuelles, souvent négligées, peuvent fournir des informations inestimables. En analysant ces informations, le NLP peut mettre en évidence des domaines de préoccupation potentiels, des informations opérationnelles ou même le sentiment des travailleurs à l'égard de certains processus.

En intégrant de manière transparente les technologies d'IA telles que Apprentissage machine et le traitement du langage naturel dans l'intelligence industrielle, les fabricants sont mieux équipés pour optimiser les opérations, anticiper les défis et innover en permanence. Alors que l'IA continue d'évoluer, sa relation symbiotique avec l'intelligence industrielle promet de libérer un potentiel encore plus important pour l'industrie.

Défis liés à la mise en œuvre de l'intelligence industrielle

Bien que l'IM offre une approche transformatrice de l'optimisation des processus de production, de nombreux obstacles peuvent empêcher les fabricants d'en exploiter tout le potentiel.

L'un des principaux défis auxquels sont confrontés de nombreux fabricants est l'existence de silos de données. Il s'agit de poches de données isolées qui ne sont pas facilement intégrées à d'autres ensembles de données, ce qui empêche souvent une analyse complète des opérations.

À cela s'ajoute le problème de l'intégration des systèmes. L'intégration de différentes solutions d'atelier, en particulier lorsqu'il s'agit de fusionner des systèmes existants avec les technologies les plus récentes, pose son propre lot de difficultés, qu'il s'agisse d'assurer la compatibilité ou de maintenir une qualité de données cohérente.

En outre, le passage à la numérisation nécessite généralement un certain degré de Gestion du changement. L'investissement dans l'IM nécessite non seulement une formation technique pour le personnel concerné, mais aussi un changement de culture fondamental pour les opérateurs habitués à des pratiques de fabrication plus traditionnelles.

https://tulip.widen.net/content/7d2muzqkcg/webp/Stock-Photo-General-Manufacturing-36.webp

Meilleures pratiques pour intégrer l'IM dans vos opérations

Si les fabricants comprennent intuitivement l'intérêt d'investir dans l'intelligence industrielle, l'intégration harmonieuse de celle-ci dans vos processus de fabrication nécessite un mélange de planification stratégique et de pratiques judicieuses.

Pour commencer, il est essentiel d'investir dans une infrastructure évolutive et robuste. Au fur et à mesure que les processus de fabrication évoluent et que les besoins en données augmentent, l'infrastructure doit pouvoir s'adapter à la croissance sans compromettre les performances. Opter pour des systèmes capables de gérer des charges de données accrues, des outils supplémentaires et un plus grand nombre d'opérateurs s'avérera bénéfique à long terme.

Cela permet non seulement d'assurer la pérennité de l'installation de fabrication, mais aussi de garantir des performances constantes lorsque les exigences évoluent au fil du temps.

Il est tout aussi important d'assurer une collaboration interfonctionnelle. La réussite de votre initiative d'information de gestion n'est pas l'apanage d'un seul service.

Les équipes informatiques, traditionnellement responsables de la configuration et de la maintenance des systèmes, doivent travailler en tandem avec les équipes de production qui fournissent des informations sur l'atelier. Cette approche collaborative garantit que les nouvelles technologies répondent aux besoins pratiques des opérateurs de première ligne tout en s'alignant sur des objectifs opérationnels plus larges.

En outre, on ne saurait trop insister sur la formation continue et le perfectionnement. L'évolution des outils et des technologies de l'IM doit s'accompagner d'une évolution des compétences de la main-d'œuvre.

Des sessions de formation régulières, des ateliers et l'exposition aux dernières tendances permettront à l'équipe de rester compétente et prête à exploiter tout le potentiel de l'IM. Cet investissement dans le capital humain permet non seulement de renforcer l'efficacité opérationnelle, mais aussi de favoriser une culture de l'innovation et de l'adaptabilité.

Enfin, la mise en œuvre de l'IM ne doit pas être une entreprise "prête à l'emploi". Des audits et des évaluations de performance réguliers sont essentiels. En évaluant régulièrement les performances du système, l'exactitude des données et les résultats globaux de l'IM, les fabricants peuvent identifier les domaines à améliorer. Cette approche proactive garantit que les outils d'information de gestion restent alignés sur les objectifs de l'organisation et qu'ils apportent la valeur attendue.

En fin de compte, bien que l'attrait de la Manufacturing Intelligence soit vaste, son intégration réussie dépend d'une approche méthodique. En ancrant leurs stratégies dans ces meilleures pratiques, les fabricants peuvent ouvrir la voie à un avenir fondé sur les données, perspicace et efficace.

Si vous souhaitez savoir comment intégrer l'intelligence industrielle dans vos opérations, contactez un membre de notre équipe dès aujourd'hui, contactez un membre de notre équipe dès aujourd'hui!

Informez vos initiatives Amélioration continue avec Tulip

Découvrez comment notre plateforme basée sur le cloud et sans code peut vous aider à améliorer la façon dont vous gérez vos opérations.

Illustration d'une journée dans la vie