Comme nous l'avons déjà évoqué dans notre Guide ultime de l'analyse des causes profondes, les ACR sont une méthode efficace pour découvrir la véritable source d'un problème donné.

Il existe un certain nombre de techniques différentes pour mener une analyse des causes profondes, chacune ayant ses propres forces et faiblesses. Dans cet article, nous allons passer en revue certains des outils d'analyse des causes profondes les plus courants afin de vous aider à choisir celui qui convient le mieux à vos besoins.

Quels sont les outils d'analyse des causes profondes ?

En termes simples, les outils d'analyse des causes profondes sont des méthodes utilisées dans la gestion de la qualité et l'amélioration continue pour identifier et résoudre un problème donné. Bien que vous puissiez certainement adopter une approche ad hoc de la résolution des problèmes, chacun de ces outils permet d'ajouter une structure et une intention à vos efforts. Certains sont des outils de visualisation, qui vous aident à voir les causes profondes en présentant les informations sous un nouveau format. D'autres s'assurent que vous allez au-delà des facteurs de causalité pour atteindre la véritable cause fondamentale. Tous ces outils vous aident à creuser sous la surface et à voir vos opérations sous un nouveau jour.

Types d'outils d'analyse des causes profondes

Voici cinq outils courants d'analyse des causes profondes utilisés par la plupart des entreprises de fabrication.

Graphiques de Pareto

Les diagrammes de Pareto sont basés sur le principe de Pareto, qui stipule que "80% des effets proviennent de 20% des causes". En pratique, un diagramme de Pareto est un diagramme à barres combiné à un graphique linéaire pour illustrer une distribution de fréquences en fonction de l'importance relative.

Lesdiagrammes de Pareto permettent de voir en un coup d'œil les formes d'erreur les plus courantes. En affichant les sources les plus courantes d'un défaut par ordre décroissant, les diagrammes de Pareto peuvent aider les équipes à hiérarchiser les améliorations pour un impact maximal.

Production tracking dashboard displaying key manufacturing metrics
Plusieurs rapports analytiques sur un tableau de bord Tulip, y compris un diagramme de Pareto (en bas à gauche)

Les 5 raisons

Les5 pourquoi est une méthode d'investigation utilisée pour approfondir un problème particulier. C'est simple : il suffit de demander "Pourquoi ?" à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'un problème central soit identifié. Cet outil d'analyse des causes profondes est idéal pour étudier des problèmes rudimentaires sans avoir recours à des méthodes d'analyse quantitatives. Les 5 pourquoi peuvent être utilisés en conjonction avec une analyse de Pareto, lorsque le graphique révèle une zone qui nécessite plus d'attention.

https://cdn.brandfolder.io/GDDASP4K/at/cr73n7mqv3b

Diagramme en arête de poisson

Il s'agit d'un outil largement utilisé pour analyser des problèmes complexes. Également connu sous le nom de diagramme de cause à effet, il regroupe les causes potentielles d'un problème particulier en sous-catégories renvoyant au problème principal étudié. Les diagrammes en arête de poisson sont utilisés lorsque la cause première est totalement inconnue.

Tulip Fishbone Ishikawa Diagram App

Diagramme de dispersion

Les diagrammes de dispersion, également appelés diagrammes de dispersion, sont des représentations visuelles d'une relation entre deux ensembles de données. Il s'agit d'une méthode quantitative simple permettant de tester la corrélation entre les variables.

Pour utiliser cet outil d'analyse des causes profondes, vous placez la variable indépendante (ou cause présumée) sur l'axe des x tandis que votre variable dépendante (l'effet) est placée sur l'axe des y. Si le schéma montre une ligne ou une courbe claire, vous savez que les variables sont corrélées. Si nécessaire, vous pouvez poursuivre avec des analyses de régression ou de corrélation plus sophistiquées.

Analyse des modes de défaillance et de leurs effets (FMEA)

L'analyse des modes de défaillance et de leurs effets (AMDE) met en évidence les défaillances au sein d'un système particulier. Vous pouvez utiliser cet outil à n'importe quelle phase particulière - planification, conception, mise en œuvre ou inspection - et il se compose de deux éléments principaux : L'analyse des modes de défaillance et des effets.

L'analyse des modes de défaillance consiste à identifier les différentes façons, les types (ou modes) dans lesquels quelque chose peut échouer. Tandis que l'analyse des effets consiste à analyser les effets et les conséquences de chacun des modes de défaillance. Les deux vont de pair.

Conclusion

Les outils d'analyse des causes profondes peuvent simplifier le difficile travail d'amélioration continue. Chacun des outils présentés ici est simple à apprendre et peut être rapidement appliqué pour améliorer la production de vos activités.

Numérisez et rationalisez vos analyses de causes profondes avec Tulip.

Découvrez comment vous pouvez automatiser la collecte de données pour améliorer vos processus de gestion de la qualité et d'amélioration continue.

Day in the life CTA illustration